Yoga du son: musique, relaxation et méditation

rivière vive
jsorbie (flickr) licence cc-by

Le yoga du son: la voix de la méditation

Tous les cours de méditation insistent sur le lâcher prise et la concentration (sur la respiration, sur le corps, sur un objet …). Les aspirants yogis achoppent souvent sur ce point : ils s’embêtent, ont l’impression de perdre leur temps, et finalement au bout de quelques séances laborieuses abandonnent.

Il y a un moyen connu depuis des millénaires de méditer en jouant.

 C’est la musique.

Pourquoi pratiquer le yoga du son ?

Contrairement aux apparences, les musiciens ne jouent pas de la musique pour faire des concerts, séduire les filles (ou les garçons), ou gagner des prix de conservatoire.
Le bénéfice de la pratique musique est avant tout dans le bien être physique et spirituel qu’en retirent les musiciens.

Comme la méditation.

Si vous apprenez le violon ou le piano, il vous faudra dix ans d’apprentissage assidu pour arriver à être suffisamment à l’aise pour récolter les fruits de votre travail et vous laisser aller à jouer sans réfléchir à la technique instrumentale.
La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des instruments de musique et des pratiques qui permettent de s’envoler des les premiers contacts avec l’instrument.

Vous en trouverez dans ce site.

Commencer la méditation sans efforts avec le yoga du son

La méditation est un moyen naturel, gratuit et sans danger de réduire le stress et les angoisses, de mieux dormir et au final de gagner une meilleure qualité de vie.

Cela paraît facile de s’asseoir en tailleur sur un tapis de méditation et de faire le vide dans sa tête, et pourtant l’immense majorité des gens abandonnent au bout de quelques séances.

Quelle est la cause de cet échec ?

La difficulté de ce concentrer, de garder le focus et la faible culture de la méditation en occident.

Certaines personnes méditent tous les jours, parfois même plusieurs heures, sans effort et sans le savoir.

Et elles en tirent un épanouissement inaltérable, même face aux difficultés de la vie.

Ces heureux élus, se sont les musiciens.

Comme le bourgeois gentilhomme de Molière faisait de la prose sans le savoir, les musiciens font tous les jours de la médiation sans le savoir.

Qu’est ce que le yoga du son ?

Le yoga du son est une forme yoga qui utilise la musique, le son, le chant ou la pratique d’un instrument de musique comme outil de concentration.

Dans le site leyogaduson.fr, on a élargi la définition du yoga du son  à:

  • La pratique du yoga par les musiciens pour améliorer leur performance musicale ou leur état de santé et de bien être général
  • L’utilisation d’instruments de musique pour ce concentrer
  • L’utilisation du chant ou des instruments de musique pour améliorer sa respiration
  • Les pratiques alternatives de la musique : jeu avec des instruments intuitifs
  • Les formes musicales axées sur le son et les vibration plutôt que sur le solfège

Quels sont les apports de la méditation musicale ?

Quand un musicien veut oublier le stress, les ennuis, les contingences de la vie moderne, il prend son instrument et joue son morceau préféré, ou improvise sans contraintes.

C’est radical.

Je pourrai vous parler de ma propre expérience de musicien amateur depuis plus de 40 ans, mais je vais laisser la parole à …

Hubert Reeves :

La musique nous donne accès au cœur du monde. Quand j’écoute Mozart, Schubert ou Wagner, je sens monter en moi un irrésistible sentiment d’exaltation et de reconnaissance pour l’univers qui a engendré la vie et la musique.

Nelson Mandela :

C’est la musique et la danse qui me mettent en paix avec le monde.

Blaise Cendrars :

Le piano guérit de la mélancolie.

Claude Debussy :

La musique doit humblement chercher à faire plaisir, l’extrême complication est le contraire de l’art.

Sonny Rollins :

J’adore la musique bien sûr, mais je n’en écoute plus… C’est trop frustrant d’écouter de la musique quand je ne peux pas participer

Quels sont les instruments du yoga du son :

Les instruments au propriétés relaxantes

Certains instruments sont perçus comme ayant des propriétés relaxantes. Il ne s’agit pas seulement des instruments habituellement présents dans les officine de praticien du yoga, comme le bol tibétain ou les gongs.

On peut aussi citer le violoncelle, la harpe , le koto ou les flûtes japonaises.

En fait tous les instruments, selon la façon dont on les joue peuvent avoir des propriétés relaxantes.

La difficulté et le temps d’apprentissage de la plupart des instruments classiques font que les professeurs de yoga ou animateurs de sessions de yoga du son leur préfèrent souvent les instruments dits intuitifs :

Les instruments intuitifs

Les instruments intuitifs sont des instruments facile à jouer. Souvent, ils n’ont qu’une suel note, comme les bols tibétains ou le monocorde, ou une seule gamme, comme les instruments diatoniques.

Dans la pratique du yoga du son, on demande aux instruments d’avoir un son propice à la relaxation ou à la méditation.

Mais dans le cadre de set complet de bain sonore, tous les sonorités peuvent être utilisées.

Les instruments intuitifs les plus souvent utilisés pour le yoga sont :

  • Les bols chantants (appelés aussi bols tibétains)
  • Les gongs
  • Les carillons
  • Les tambours (en particulier les tambours chamaniques)

Les instruments spirituels et chamaniques

Les personnes mystiques prêtent à certains instruments des propriétés spirituelles ou chamaniques.

Cela peut être du à la nature même de l’instrument, ou a une série d’actions menées sur l’instrument de façon à le purifier ou à le faire entrer en contact avec le monde des esprits (chamanisme)

Parmi les instruments crédités de capacités shamanique ou d’énergie spirituelle :

  • Les bols tibétains
  • Les tambours chamaniques
  • Les didgeridoos

Les instruments pour travailler la respiration

Si vous pratiquez le yoga, vous savez déjà que la respiration est une composante importante de la pratique. La respiration est essentielle à la vie, bien sûr, mais elle est également importante pour le yoga. La respiration profonde et consciente peut vous aider à détendre votre corps et votre esprit, à améliorer votre concentration et à favoriser une meilleure circulation sanguine. La respiration profonde peut également vous aider à mieux gérer le stress et l’anxiété.

La respiration carrée par exemple, comporte quatre phases de respiration:

1- L’inhalation

2- La rétention (poumons pleins)

3- L’expiration

5- La suspension (poumons vides)

La respiration ventrale, ou «abdominale», est une technique de respiration spécifique qui peut être utilisée dans le yoga ou dans la vie de tous les jours. La respiration ventrale est une technique de respiration profonde qui consiste à inspirer profondément dans le ventre, puis à expirer lentement.

La respiration abdominale est enseignée aux musiciens et chanteurs pour qu’ils puissent contrôler leur respiration et ainsi mieux contrôler leur souffle. La respiration ventrale est également utilisée en yoga comme une technique de relaxation et de méditation.

S’initier à la pratique d’un instrument à vent permet donc d’améliorer la maîtrise de la respiration pour le yoga.

Tous les instruments à vent sont propices à la maîtrise de la respiration mais on pourra relever particulièrement les flûtes et le didgeridoo.

Le grand intérêt du didgeridoo est le travail sur le souffle continu.

Le top des instruments de yoga du son :

Le chant : tout le monde sait chanter. On ne parle pas de faire un concert mais de s’éclater…. Mais ça vous le saviez déjà.

Les percussions : Là encore il ne s’agit pas de se faire embaucher dans un orchestre de Salsa, mais la plupart des percussions permettent de s’amuser très rapidement car elles n’ont pas de frein au débutant du fait de la difficulté d’émettre un son comme pour un violon ou un instrument à vent.

Le yoga du son : comment ça marche ?

La musique permet de centrer sa concentration sur un objet physique (l’instrument) ou abstrait (la musique elle-même).

Certaines techniques permettent de faciliter la transe.

Le tambour chamanique est un tambour à mains de la forme d’un gros tambourin qui est traditionnellement utilisés par les tribus animiste de Sibérie. Son influence s’étend de la Scandinavie (rambours runiques Sami) à l’Amérique du nord (tambours amérindiens)

Le tambour chamanique, joué à un rythme rapide permet de synchroniser les ondes alpha du cerveau avec tempo du tambour, favorisant l’entrée dans un état de transe.

Le son dans le yoga traditionnel: Le Nada Yoga

Le Nada Yoga est une pratique de méditation qui peut être utile pour calmer le mental et les émotions. Cette pratique peut aider à la concentration et à la détente.

Il consiste à se concentrer sur un son que l’on entend intérieurement, sans s’attacher à aucune pensée en particulier.

Le Nada yoga se pratique en général sans support sonore, mais l’utilisation d’un instrument de musique permet au débutant de se concentrer plus facilement, et de se laisser ensuite porter par la méditation.

Les sources bouddhiques du Nada Yoga sont les plus anciennes, mais la tradition a été reprise par les hindous et les tantriques.

En occident, et particulièrement en France sous l’influence de Edouard Salim Michael, le Nada Yoga a été popularisé dans les années 80.

Comme indiqué dans Wikipédia :

L’un des supports de concentration utilisés par Edouard Salim Michael est le Nada, un son que l’on peut entendre à l’intérieur des oreilles et de la tête qu’il a décrit en détail, ainsi que la façon de l’écouter, dans ses ouvrages.

Yoga du son et musicothérapie :

Il ne faut pas confondre le yoga du son et la musicothérapie.

La musicothérapie consiste à utiliser les pouvoirs de la musique pour aider à soigner des malades en accompagnement de soins médicaux.

Cela peut aller de simple séances d’écoute de musique à des ateliers de pratique musicale.

Des musicothérapeutes peuvent intervenir dans les institutions médicales ou dans les hopitaux pour accompagner l’équipe soignante et les patients.

Les musicothérapeutes sont en général musiciens, ils peuvent donc utiliser l’instrument qu’ils maîtrisent.

Mais ils utilisent souvent les mêmes instruments intuitifs que ceux utilisés dans le cadre du yoga du son, soi eux même, soit pour faire participer les patients.

Yoga du son et sonothérapie

Les sons peuvent provoquer des changements physiologiques importants, réduisant ou augmentant le rythme cardiaque, la pression artérielle, la respiration et la température corporelle. Ils peuvent également agir sur l’état d’esprit, éveiller des émotions, équilibrer la circulation énergétique et favoriser la concentration. Le yoga du son est une approche holistique de la santé qui utilise les vibrations sonores pour guérir le corps, l’esprit et l’âme. Le yoga du son est basé sur la croyance que tout est composé de vibrations et que les sons peuvent influencer ces vibrations. En utilisant les sons de manière appropriée, il est possible de guérir le corps, l’esprit et l’âme.